Astuce Sorare : le meilleur moment pour acheter des cartes NFT par rapport à la game week

Sorare obéit à des cycles d’achats et de ventes.

En termes macro, il y a évidemment les mercatos de la réalité qui jouent sur l’incertitude du marché (car pendant les mercatos, les joueurs sont susceptibles de changer de club IRL, et donc de gagner ou perdre du temps de jeu, ce qui a une incidence sur leurs scores en SO5). Pire encore, si le joueur est transféré dans une ligue non couverte par Sorare (mais cela devient de plus en plus rare à mesure que la couverture progresse). Un transfert va aussi jouer sur la réputation du joueur, ce qui peut augmenter sa valeur en cas de club huppé, ou l’inverse en cas de club plus  bas de gamme.

En termes « micro », au sens microcosme Sorare, il faut par contre prendre en compte l’influence du stade auquel on se trouve dans la Game Week à venir. En effet les managers ont une deadline pour valider leurs équipes SO5. Tant qu’ils possèdent la carte, ils peuvent l’inclure dans la team à valider et cela joue sur les cartes disponibles sur le marché secondaire. Nous traitons ce dernier cas ici, et réservons les autres cas particuliers pour d’autres articles (joueurs blessés, remplaçants qui deviennent titulaires, retours de suspension etc…)

Quand la deadline de validation d’équipe approche, il y a des achats désespérés

Les managers détestent démarrer une game week en gaspillant 1 équipe qui aurait pu jouer, faute d’un joueur manquant. Cela arrive plus souvent qu’on ne le croit, et certains sont prêts à faire un petit effort pour acquérir la carte qu’il leur manque à l’approche d’une deadline. Cela peut être le moment idéal pour vous de vendre un peu plus cher, ou de faire partir quelqu’un dont vous avez eu du mal à vous débarrasser. Le syndrome du joueur qui rend service, est l’une des meilleures façons de gagner (ou de perdre !) de l’argent dans Sorare.

 

En milieu de game week, c’est là ou le marché Sorare est le moins influencé par les ouvertures et clôtures

Phrase on ne peut plus logique, mais il est néanmoins bon de le rappeler. Là où on trouve la situation la plus stable, au sens où les influences « deadline proche » et « deadline dépassée » sont les moins fortes, c’est en milieu de semaine. Tout le monde fait ses achats/reventes dans un esprit plus détendu… Enfin en théorie !

Quand la clôture vient de se faire, il y a une explosion de cartes dispos sur le marché secondaire

J’en veux pour preuve les chiffres du jours :

  • Juste avant la clôture : 26718 cartes en vente
  • 20 minutes après la clôture : 27 130 (+412 cartes)
  • 60 minutes après la clôture : 27071 (-60 cartes, des joueurs ont déjà récupérés les cartes qui les intéressaient)

Dans le « supply secondaire » des 400 cartes, vous trouverez donc peut être le NFT de vos rêves. Tout n’est pas toujours au prix parfait, mais beaucoup de managers qui veulent se débarrasser d’une carte (typiquement « la carte » qu’ils viennent d’acheter pour compléter un effectif pour la game week) le feront au prix du marché.

Conclusion

Le marché a tendance à s’affoler juste avant et juste après la deadline :

  • Juste avant la deadline : c’est le meilleur moment pour vendre des bons NFT, les joueurs qui joueront ce weekend. Certains managers se retrouvent en galère pour compléter une équipe et feront peut être un petit effort supplémentaire pour choper un joueur pouvant leur rapporter des points en SO5.
  • Juste après la clôture : c’est le meilleur moment pour trouver des nouveaux joueurs « libérés » de leurs obligation de game week par leurs managers (rappelons que du moment que l’équipe a été validée avant la clôture, même si le manager vend la carte entre la clôture et le jour réel de match du joueur, il collectera quand même ses points en SO5 une dernière fois).

Comme toujours, la patience vous fera faire de meilleures affaires.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *