Investir dans Sorare

Dans cet article nous allons voir s’il est encore possible d’investir dans Sorare, dans une optique de rendement (pour les grands comptes, voir notre page dédiée « Investir dans Sorare grand compte »). Nous mettons de côté pour moi l’intérêt principal de ce jeu (le plaisir, rappelons le quand même…) pour rentrer dans le monde des requins de la finance et des raisonnements mercantiles.

NDLR : cet article date de juillet 2021, donc certains prix ont déjà fortement évolué à la hausse, il faut donc s’attacher aux raisonnements plus qu’aux valeurs citées.

Alors est-ce intelligent d’investir dans Sorare ? Peut-on encore faire des profits en 2021/2022 ou le train est-il déjà passé ?

Quels sont les rendements possibles en fonction des investissements réalisés ? Sorare est un confluent du jeu d’argent, du foot, de la stratégie… Autant d’addictions possibles qui méritent de la vigilance de votre part, mais aussi de l’analyse et de la réflexion au préalable, avant de décider ou non de se lancer.

Tentative d’éclaircissements dans les lignes qui suivent.

Introduction : Consultez notre vidéo de 18 minutes sur l’investissement dans Sorare

1) Est-ce risqué d’investir dans Sorare ?

Alors déjà, rappelons qu’avant même d’étudier la dynamique du marché, il faut rappeler que Sorare reste du foot et donc un investissement risqué ! Les carrières des joueurs, ça reste de l’humain, avec des aléas comme des mauvais choix, des blessures, des baisses de forme, une implication plus ou moins grande à l’entraînement etc… Prenez Dugarry et Zidane chez les jeunes, il paraît que Duga avait plus de talent (bon c’est lui qui le dit, mais je sais plus qui avait confirmé !). Et pourtant, ils ont eu 2 destins différents. Plus récemment, la trajectoire d’un Hatem Ben Arfa n’est pas la même que celle d’un Karim Benzema (tous les deux de 1987, formation Lyonnaise). En carte Sorare, pourtant vous auriez pu mettre le même prix chez les jeunes.

Après j’ai aussi vu des gars qui ont mis 5 000€ dans le jeu il y’a un an, avoir un compte avec 150 000€ de cartes aujourd’hui… Le risque, parfois ça paye. D’ailleurs pour une extension de la notion d’investissement sur les NFT, consultez l’article dédié.

Bref pour ceux qui investissent dans les pépites, mais aussi pour les autres qui visent les joueurs confirmés, gardez en tête que tout peut très vite changer. Alors n’hypothéquez pas votre maison pour investir dans Sorare svp. Investissez de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre, c’est la meilleure façon de réagir sereinement face aux mauvais coups du sort, et de continuer ainsi à prendre les bonnes décisions.

Exemple d'investissement en cartes uniques dans Sorare

Exemple d’investissement en cartes uniques dans Sorare

Petit panel de cartes mis en vente par un des gros managers du jeu…. 350 000€ de cartes s’étalent devant vous. Bon, ce n’est pas dit qu’elles partent à ce prix là… Mais cela arrive. Pour info elles ont été achetées par ce joueur pour 41 000€ en tout… Je ne vous parle même pas des fois où ces managers gagnent des cartes à la valeur hallucinante au So5, et les revendent après à 20-30k€… Le marché des uniques ne concerne que très peu de joueurs, mais des logiques similaires existent sur les cartes rares (rouges) et super rares (bleues). Intéressant n’est-ce pas ? Mais puisque nous évoquons le risque, rappelez vous qu’à l’instant T la seule réalité, c’est que ce joueur a dépensé 41 000€… Il ne deviendra le GOAT de la plus value qu’une fois la vente réalisée (le risque est là). Néanmoins, la demande est tellement forte, que les cartes finissent par partir, 99 % du temps avec plus-value sur les joueurs de fou, performants et/ou très hypés.

2) Est-ce que cela peut rapporter gros d’investir dans Sorare ?

Comme dans tout marché, avec du talent (et aussi un peu de chance) oui ça peut rapporter gros d’investir dans Sorare. Evidemment, cela a été le jackpot pour ceux qui sont rentrés le plus tôt, avant la maturité du marché (qui n’est toujours pas mature à mon sens, mais déjà plus mûr qu’avant). Aujourd’hui ce sera plus compliqué mais il reste de la place et pas qu’un peu… Après, dites vous que vos gains potentiels restent proportionnels aux risques en général… Surtout dans un monde cousin des cryptos. Vous pouvez faire x10 mais aussi perdre votre capital si vos joueurs perdent la côte. Alors soyez raisonnables, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. Par ailleurs pensez aussi à cela : il y a la côte de vos cartes qui joue, mais aussi le cours de l’ETH pour le jour où vous voudrez ressortir de Sorare. Aujourd’hui, ingame, beaucoup de gens raisonnent en € sur le prix des cartes. Vous pouvez faire ce choix, ou celui de raisonner en ETH. Si vous réfléchissez en €, le cours de l’éther n’a pas trop d’importance pour vous, du moins tant que vous trouvez quelqu’un qui va penser pareil ! ! ! Car sinon, votre Bouba Kamara à 1000€, si vous voulez le revendre à un manager qui raisonne en ETH, le jour où le cours s’est effondré de 50 %, eh bien il ne vous en donnera pas pour 1000€.

Evolution des prix de la carte Bouba kamara rare dans Sorare, pour se faire une idée de la progression du marché et donc de la rentabilité d'un investissement potentiel

Evolution des prix de la carte Bouba Kamara rare dans Sorare, pour se faire une idée de la progression du marché et donc de la rentabilité d’un investissement potentiel

Il y a 8 mois la carte s’échangeait à 60-80€ (en réalité ce sont des cartes achetés aux enchères, quand le « jeu » les émet. Néanmoins, personne n’a enchéri au dessus ce qui témoigne aussi d’une certaine valeur de marché.

Il y a 6 mois c’était 160€

Il  y a 4 mois la carte part à 886€… Cela n’est qu’un exemple certes, mais de façon générale on retrouve la même tendance. Le marché est haussier pour les bons joueurs et/ou joueurs connus… Et je parle d’une hausse intrinsèque à Sorare, car Bouba Kamara n’est pas devenu Lionel Messi en l’espace de 4 mois. Il a même été plutôt constant sur l’année.

Anecdote : Vous voyez le petit « Grizou » avec le badge vert ? Eh bien c’est Antoine Griezmann (le vrai) qui est aussi un actionnaire / joueur de Sorare. Il s’est donc offert une carte Bouba Kamara rare au mois d’avril. On ne voit pas le prix car c’était un échange entre managers (entendez par là, ETH et/ou cartes dans le trade. A part Griezmann, il y a aussi Ousmane Dembelé (pseudo = Dembouz) qui joue au jeu.

Donc dans cet exemple on voit que ceux qui ont acheté Bouba 80€ peuvent l’avoir revendu 800€ quelques mois plus tard… Un petit x 10 sans faire vraiment un achat risqué… C’est pas tous les jours mais c’est très possible dans Sorare, donc dans cet exemple oui Sorare ça peut rapporter gros.

Bref revenons à nos moutons (d’ailleurs dans le jeu, il y a un gros manager qui s’appelle Mr Seguin lol) pour rappeler qu’on s’échange des ETH ingame..

Pour l’exemple, admettons qu’on ait 1ETH = 1000€ et que au jour 1, vous achetez une carte rare Bouba à 1000€.

Trois mois plus tard vous la revendez, même pas pour faire une plus-value, mais juste pour les besoins de votre effectif SO5. Mais le cours est passé à 1ETH = 500€. Vous mettez donc votre carte en vente à 1000€ (c’est à dire aujourd’hui 2ETH), le prix que vous avez payé. Un gars se connecte au marché, regarde que vous vendez Bouba 2ETH, alors que vous l’aviez payé 1ETH. Pour lui, s’il raisonne en ETH, il n’acceptera pas de payer 2ETH pour une carte que vous avez achetée à 1 (sauf si évidemment les performances actuelles de Bouba le justifient)…. Alors on ne pense pas toujours à ce petit aléas, mais cela peut exister. Surtout si le manager a acheté de l’ETH quand cela valait 1000€ et qu’il sait que ça pourrait remonter à ce prix. S’il paye 2 ETH maintenant, et que le cours remonte, c’est comme s’il avait payé 2000€ la carte.

Bref sur Sorare on trade des ETH et pas des €. Le jour où vous ressortez votre argent, vous repasserez par une conversion ETH => € . Il ne faut pas l’oublier. Regardez donc les 2 montants, au moment de valider une vente

3) Est-ce qu’il n’est pas trop tard pour investir dans Sorare ?

L’âge d’or, c’était pour moi 2019 et 2020. Mais nul doute que 2021 sera vu de la même façon du point de vue des entrants de 2022 et après… Aujourd’hui Sorare reste méconnu, il y a peut être seulement 5000-10000 managers (c’est le nom des joueurs humains du jeu Sorare, ce qui est pratique car utiliser le mot « joueurs » sèmerait la confusion avec les cartes). Cinq ou dix mille ce n’est rien en comparaison du potentiel du marché représenté par les amateurs de foot / parieurs dans le monde… C’est dérisoire. Alors c’est à contrebalancer par le fait que pour l’instant il y a peu de cartes en circulation, et que chaque année Sorare va en émettre des milliers (calcul perso : 140 clubs sous licences pour l’instant x 20 joueurs par club au bas mot x 111 cartes par joueurs = 310 000 cartes potentielles par saison, et je suis peut être loin du compte) . A noter selon ce site il y a au 30/06/2021 environ 274 000 NFT ( = cartes) Sorare, et cela ne m’étonne pas car Sorare ne va pas jusqu’à l’émission des 111 cartes par joueur à chaque fois. Mais chaque manager, s’il veut inscrire plusieurs équipes dans différentes ligue SO5, et pallier blessures + suspensions, peut rapidement avoir besoin d’une 20aine de cartes (9 par ligue, sauf à faire des banc commun pour les remplaçants))… Si on se retrouve 100 000 managers dans 2 ans (ou moins !), il y aura besoin de 2 millions de cartes alors que seulement 600 000 auront été éditées… Donc la pression du marché devrait s’accroitre et le prix des cartes monter.

Cartes sur le marché

26000 cartes sont actuellement sur le marché secondaire Sorare (on remarque au passage le petit plaisantin qui vend sa carte rouge Filip Novak à 600 000€)

Pour être sûr de ce que j’avance, il faudrait disposer de chiffres plus précis de Sorare (planning d’impression des cartes et acquisition de joueurs…). Mais évidemment cela n’est pas forcément public. Je pense qu’ils feront en sorte de conserver un équilibre. Mais quand bien même, on va au bout du raisonnement et qu’on prend juste la ligue 1. On a 18 clubs x 15 joueurs x 111 cartes x 3 saisons (en fin 2022). Tu as 90 000 cartes. Si tu as 5 millions d’amateurs de foot, dont seulement 1 % qui finit par jouer à Sorare. Cela te fera 90 000 cartes L1 pour 50 000 managers Sorare… Bref, quelle que soit la manière, j’ai toujours l’impression que le nombre de managers Sorare va croitre plus vite que les cartes disponibles. Donc je crois bien que la pression sur les prix va augmenter encore et que donc : « Non il n’est pas trop tard pour investir« .

Si vous voulez vous inscrire, ce lien de parrainage Sorare donne une carte limited (jaune) offerte pour les 5 premières cartes achetées aux enchères. Voilà déjà une optimisation à ne pas rater.

Edit du 19/07, 20 jours après l’article : L’introduction d’une nouvelle rareté parmi les cartes Sorare, va ouvrir le jeu à énormément de monde, en baissant le budget d’entrée. Le calcul du paragraphe précédent ne tient plus. Malgré tout même en multipliant par 10 le nombre de cartes disponibles grâce au nouveau niveau de rareté, cela ne pose pas de problème, car on s’adresse à un marché plus grand (budget faible possible). Sorare va chasser directement sur les terres des paris sportifs à mon avis, donc nous devrions être de plus en plus nombreux à jouer. Du joueur de paris sportifs, en passant par l’amateur de jeux de cartes, jusqu’au collectionneur du dimanche, c’est un potentiel de marché gigantesque qui s’ouvre à ce jeu. Nul doute que l’afflux de managers devrait être important dès les prochains mois. En outre, il ne serait pas étonnant que Sorare consacre une partie de sa levée de fonds à la publicité, ce qui devrait définitivement amorcer la pompe des nouveaux entrants, et donc favoriser la liquidité et la valeur du marché.

4) Combien investir dans Sorare ?

Autant que vous le souhaitez tant que vous êtes prudent ! Evidemment par contre, si vous avez 1000€ de budget, mieux vaut ne cibler qu’une seule compétition et la D4 par exemple. Cela dépendra des prix au moment où vous arrivez dans le jeu. Mais la feuille Excel sera quoiqu’il en soit votre amie. Une fois votre budget d’investissement Sorare défini, vous comptabilisez combien de joueurs il vous faut. Exemple pour jouer avec 1 goal, 2 défenseur, 1 milieu, 1 attaquant mieux vos doubler les postes ! Donc 2 Gardiens (c’est le plus cher dans Sorare), 4 défenseurs, 2 milieux, 2 attaquants…. Il faut regarder un peu les prix du marché et définir un budget pour chaque carte. Et seulement après vous achetez des joueurs ! Sinon vous allez vous retrouver à cours d’argent avant d’avoir recruté votre équipe…. C’est le meilleur moyen pour remettre de l’argent et donc dépasser le budget fixé, ou pire, de revendre à perte certaines cartes. Bref ne soyez pas trop pressé.

Après si vous faites juste du trading (sans jouer à SO5) c’est différent… Vous pouvez investir dans les cartes qui vous semblent promises à un bel avenir, vous achetez et puis revendez à la hausse. Au paragraphe 6, vous verrez plusieurs exemples de budgets investis avec des perspectives de rendements associés.

 

5) Quelles sont les stratégies pour faire du profit et avoir de bons retours sur investissement ?

Principalement il y a 2 stratégies combinables d’investissement Sorare :

  • Celle de l’achat-revente avec plus values sur les cartes Sorare (on mise sur la montée en puissance d’un joueur, ou tout bêtement, sur la croissance du jeu dans l’univers du football). On peut assimiler ça à la revente d’une action en bourse
  • Celle du gain au jeu So5 (vos bonnes cartes vous font marquer des points, et parfois vous classer dans un top X d’une ligue, ce qui vous rapporte de nouvelles cartes) : on peut rapprocher cela d’une forme de « dividende ».

Pour l’achat-revente, évidemment vos connaissances footballistiques vous aideront aussi à performer. C’est un peu comme en bourse, quand on comprend un peu le produit qu’on achète, sans se contenter de regarder la courbe du cours de l’action.  Sur Sorare on peut envisager mieux que de l’analyse technique, ou de la spéculation, mais si cela vous branche cela doit rester faisable. Bref, si on met de côté le choix des joueurs pertinents, dans l’absolu en misant sur des cartes de joueurs jeunes (moins de 24 ans), vous achetez des cartes qui vont pouvoir vivre 10 ans de carrière, ce qui est mieux selon moi qu’une carte d’un joueur de 29ans. Notons sur ce point que certains vieux joueurs qui sont des légendes (comme Cristiano Ronaldo) garderont pour moi une valeur de collection même quand elles ne performeront plus en SO5… C’est un peu moins vrai pour un peu célèbre buteur ukrainien de 35 ans, qui rapporte aujourd’hui des points car il score dans une ligue faible (au Japon par exemple). Pour revenir à l’optimum de l’investissement, pour moi les joueurs entre 22 et 25 ans présentent l’avantage d’avoir sécurisé une partie de leur valeur (leur talent s’est affirmé ou infirmé), tout en se laissant 10 ans de vie devant eux en tant que carte : donc potentiel de marquer des points en ligue, et potentiel de revente de la carte (à 28 ans par exemple). J’ai tendance à réfléchir moyen-long terme en la matière.

Pour le gain SO5, l’outil Soraredata vous aidera à évaluer la performance passée des joueurs… Mais comme en bourse, les performances passées ne présagent pas forcément des performances futures ! Veuillez également relever qu’une note SO5 n’est pas une évaluation dans l’absolu du joueur… Elle est relative à la ligue dans laquelle il joue ! Eh oui, mieux vaut un titulaire qui explose les compteurs dans une ligue moyenne (cf Nmecha 2020/2021 à Anderlecht en Belgique), plutôt que de jouer dans une ligue forte (il marquera moins de points). Au SO5, mieux vaut être fort parmi les faibles, que moyens parmi les forts ! Alors ceci est à contrebalancer, avec la valeur des cartes et les potentiels de plus values, car évidemment un joueur très exposé en Europe (comme Kai Havertz) bien qu’il marquera un nombre limité de points SO5 en Premier League, sera extrêmement convoité. Sa réputation pourra engendrer de fortes plus values donc c’est à prendre en considération.

Photo d'un investissement sur un joueur Sorare qui a le niveau pour jouer dans le top5 européen, mais qui est prêté dans une ligue moyenne

Investissement sur un joueur Sorare qui a le niveau pour jouer dans le top5 européen, mais qui est prêté dans une ligue moyenne

 

6) Les stratégies d’investissement selon le budget

Nous nous sommes pencher sur différentes stratégies Sorare, réalisables en fonction du budget dont vous disposez pour investir. Evidemment, elles ne sont pas les seules possibles, et dans l’exemple on se focalise sur la construction d’équipe pour jouer au SO5. On aura donc pour objectif non seulement une prise de valeur des NFT, mais aussi l’exploitation de leur utilité dans le fantasy game.

On pourrait sinon penser à des stratégies de trading pure sur des joueurs convoités, à savoir les célébrités en devenir ou encore les gardiens (denrée rare dans Sorare).

Le dossier des différents budgets est encore en cours de constitution, mais voici les liens où vous pourrez retrouver les articles :

Bref, quelle que soit la somme investie, il faut procéder méthodiquement et surtout, on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi. Alors avancez stratégiquement, le bon choix c’est parfois de se donner le temps et ne pas se ruer sur une carte. Le FOMO (« fear of missing out » = la peur de rater une occasion) permanent fait plus de dégâts qu’une carte à bas prix éventuellement manquée.

Conclusion

Pour moi 2021/2022 laisse ouvert les possibilités d’investir dans Sorare

Si vous souhaitez vous inscrire, ce lien de parrainage vous permet d’obtenir une carte limited après 5 cartes achetées aux enchères : INSCRIPTION SORARE

Sinon, c’est un peu comme pour l’époque où le Bitcoin à 7000$ m’avait semblé déjà trop cher… J’ai un peu trop attendu. Si on est raisonnable dans l’analyse, je pense que tout cela semble toujours très intéressant. Donc personnellement j’ai investi, et quand on me pose la question je réponds que je conseillerais de le faire, tant que cela ne dépasse pas 10 % max de son épargne (tous actifs risqués confondus : car c’est ce que les gestionnaires de portefeuille conseillent au maximum pour les actifs risqués). Au delà cela reste pour les amateurs de risques (et surtout ceux qui ont déjà assuré d’autres choses premières dans la vie : logement, voiture, job etc…). Si vous êtes un adepte des paris en ligne, peut-être que de faire glisser tout ou partie de votre budget vers Sorare vous fera faire un investissement plus sain. C’est aussi une façon de voir les choses. Vos questions sont les bienvenues en commentaire. Bon jeu à tous !

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *