Sorare, nouveau site de pari foot ? Pas vraiment et c’est encore mieux !

Sorare permet de collectionner des cartes de foot et de les jouer. Les récompenses étant de l’argent et des cartes, on peut dès lors faire le parallèle avec les sites de pari en ligne. D’ailleurs, bien que n’étant pas du même acabi, nul doute que la startup va chasser une parti du budget de ceux qui dépensent pour miser sur leurs convictions footballistiques, en se développant.

Alors quelles sont les différences entre les deux jeux ? Sorare présentente-t-il des avantages par rapport aux paris en ligne ? Réponse dans les lignes qui suivent.

1)Présentation vidéo : Sorare vs paris sportifs foot

 

2) Constitution d’un actif VS simple flux financier sortant

Dans Sorare, l’achat de carte correspond à la constitution d’un actif. Comprenez par là qu’une fois achetées, vous pouvez jouer vos cartes jusqu’à la fin de votre vie (ou plutôt, jusqu’à la fin de la carrière de votre joueur). Vous partez donc potentiellement sur un investissement de 10 ans. C’est pour cela que quand on dit que Sorare représente 1 investissement important en termes d’argent (imaginons 500€ pour une équipe limited, ou 2500€ pour une équipe rare), il faut projeter ça sur le nombre de parties que cela permettra sur 10 ans. Ainsi, au rythme de 40-50 gameweeks par an, cela représente un droit à jouer sur 500 match. Dès lors, 1€/match ne semble plus si cher payé, si on le compare à ce que coûte les paris sportifs.

En outre, et cela constitue pour moi la grande différence, lorsque vous dépensez 500€ dans des paris sportifs, à moins de gagner au moins 500€, il ne restera rien de votre dépense… Avec les cartes Sorare, que vous gagniez ou perdiez, à la fin, il vous reste toujours vos cartes. Et vu l’arrivée constante de nouveaux joueurs (10 000 joueurs actuellement vs des dizaines de millions possibles dans le monde), le prix des cartes est en augmentation constante. Par conséquent, on peut même raisonnablement espérer une plus value, sur son stack de cartes, le jour où l’on veut els revendre.

3) Performances individuelles vs performances collectives combinés

Du point de vue pratique, Sorare utilise la notation individuelle de différents joueurs, pour les additionner et donner un score à l’équipe de 5 ainsi constituée. Les paris sportifs proposent quant à eux de parier sur un résultat collectif (car c’est la victoire/nulle/défaite qui prime, même si désormais on peut ajouter des notions individuelles en plus). La cohésion d’une équipe n’est pas prise en compte par Sorare, bien que ce soit une des essences de ce sport, contrairement aux paris sportifs.

Mais si l’objectif est d’avoir des sensations et éventuellement, avec du talent et de la réussite, remporter la mise, ce n’est pas un problème d’avoir un système de notation basé sur la performance individuelle. Le collectif influence quand même légèrement la propension à faire un bon match ou non, même s’il est possible d’être à contre courant de ses coéquipiers (briller tout seul ou passer à côté de son match).

4) Récompenses récurrentes, paliers et nombre de places payées : avantage à Sorare

Du point de vue des récompenses, Sorare se montre plutôt généreux. En ne parlant que de la D4 ou de la D5, ce sont souvent 1 quart des participants qui peuvent remporter des récompenses représentant environ 10 % de leur investissement initial, à chaque participation (carte tier 2-3 à 40€ pour la D5, carte à 100-150€ pour la D4). En outre, pour la D4, il existe des récompenses de pallier, permettant de récompenser de 0,02ETH (actuellement 50€) tout joueur remportant 250 points (c’est à dire dont les 5 joueurs ont eu la moyenne par exemple), quel que soit son classement. Cette récompense permet d’obtenir 2000€/an si on fait les points 1 gameweek sur 2, ce qui est assez impressionnant comme gain vu la plausibilité de la chose…

Et n’oublions qu’après la participation, il reste toujours la possibilité des cartes à revendre.

Conclusion

Sorare permet de se constituer un actif qui prend de la valeur (actuellement, et probablement dans le futur) tout en générant des gains réguliers, relativement facile à toucher si on choisit des joueurs qui performent régulièrement. En cela, ce jeu constitue de mon point de vue, une meilleure alternative que les paris sportifs. Je ne doute pas une seconde, que nombreux sont ceux qui verront les choses de la même façn dans les mois à venir, et on va constater des transferts de budgets de l’un vers l’autre dans le temps. Toutefois, les paris ont évidemment toujours de beaux jours devant eux, tant ils sont ancrés dans les habitudes de jeu de leurs nombreux aficionados.

=> LIEN D’INSCRIPTION parrainage Sorare : 5 cartes limited achetées aux enchères = 1 carte offerte.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *